preloder
43 cours Héricart de Thurry 33120 Arcachon | 05.56.83.76.03 | Ouvert 7j/7 12h-14h30/19h-23h

Les Gris

75. cl | 37,5. cl

Les Rouges

75. cl | 37,5. cl

Gris de Boulaouane

Histoire viticole du Maroc

Depuis l'Antiquité, la région de la mer Méditerranée produit massivement vins et spiritueux. La vigne et le raisin, adorés par les Grecs puis par les Romains, sont introduits en Afrique du Nord par les Berbères et diffusés par navigateurs marchands Phéniciens au VIè siècle. Les envahisseurs se sont accaparés la viticulture lors de leurs conquêtes successives, leur dédiant divinités et vertus. Ainsi, la ville de Volubilis (située près de l'actuelle Meknès) devient un des hauts-lieux de la viticulture et du commerce de vin grâce à sa colonisation romaine. Les conquêtes musulmanes qui suivirent priorisèrent l'emploi du raison comme raisin de table et introduisirent le raisin sec dans la pâtisserie et la cuisine des Tajines, grâce à leur culture native des fruits séchés. Cependant, les souverains musulmans autorisaient les chrétiens résidents et les juifs à consommer du vin sur leurs terres. Au XIIIè siècle, l'occupation Portugaise apporta au Maroc de nouveaux cépages dans la région de El Jadida, tout comme les Français au XXè siècle développèrent la viticulture pour endiguer les épidémies de phylloxéra qui ravageait les vignobles Européens.

Découvrir les vins Marocains

Aujourd'hui, le Maroc propose des cépages aux différences marquées par leur origines et les différents climats où ils sont cultivés. Vins blancs et vins rouges n'ont aucun point de comparaison avec leurs homonymes d'Aquitaine. Le palais, la force, le teint, le nez en sont tout aussi appréciables que différents. Al Mounia restaurant Arcachon vous propose de les découvrir autour d'un repas. Tout comme le Gris de Boulaouane, ils deviendront de nouvelles références pour tous les amateurs de vins qui s'installent à nos tables.

Fermer le menu